Relais Chantiers L'humain au coeur du dispositif

Eurovia et les contrats d'avenir - 05/10/2014

L’entreprise Eurovia (agence de Molsheim et de Fegersheim) est titulaire
de plusieurs marchés comportant une clause d’insertion. A ce titre,
elle doit réaliser en moyenne 10 000 heures d’insertion par an. Eurovia
souhaite utiliser cette clause d’insertion pour intégrer des jeunes dans
ses équipes. Le Relais Chantiers a pris le parti de proposer la
réalisation de ces heures au travers de 7 Emplois d’Avenir.

pel.jpg

 

Le contrat d’avenir répond parfaitement aux objectifs de ces recrutements puisqu’il met l’accent uniquement sur la motivation et ouvre donc des opportunités aux jeunes sans qualification. Il offre par ailleurs la possibilité d’une formation en alternance. Afin de ne pas confronter directement ces jeunes aux exigences d’un chantier (délai, cadence…), une Préparation Opérationnelle à l’Emploi est mise en place (en lien avec Constructys : OPCA du BTP). D’une durée de 6 à 8 semaines (avec 2 stages en entreprise), il permet une initiation au métier d’ouvrier des Travaux Publics mais surtout de travailler la sécurité sur chantier. Le Relais Chantiers a travaillé avec les Missions Locales (Strasbourg et Molsheim) aux positionnements des candidats. Le 12/03/2014, 8 jeunes ont été choisis et ont débuté le SAS préparatoire le 31/03/2014. La signature des Contrats d’Avenir a eu lieu le 19/06/2014 à11 heures sur la chantier du Tram au Port du Rhin. Le signataire des contrats est le GEIQ BTP (Al’emploi). Partenaire privilégié pour le montage de la formation pendant le contrat d’avenir, il permet également à Eurovia d’avoir un interlocuteur administratif unique.

Point presse

Stéphane BOUILLON, Préfet de région, Préfet du Bas-Rhin et Roland RIES, Sénateur Maire de la Ville de Strasbourg se rendront le 19 juin à 11 heures sur le chantier Eurovia de prolongation de la ligne D du tram en direction de Kehl. Ils y rencontreront, sur leur lieu de travail, 8 jeunes embauchés en contrat emploi d’avenir et leur encadrement.

Le marché des travaux du tramway contient une clause réservant des heures de travail à des personnes éloignées de l'emploi. Cette formule permet d’offrir à des jeunes en difficulté des contrats d’une durée d’un an au sein d’un grand groupe après une période de pré-qualification aux métiers des travaux publics. L’objectif partagé de l’Etat et de la Ville de Strasbourg est d’encourager la multiplication d’engagements similaires.

Un partenariat de la réussite autour des emplois d’avenir

Implantée à Fegersheim et Mosheim, Eurovia réalise chaque année plus de 10 000 heures d’insertion. Pour ce chantier d’envergure, elle a fait appel à l’expertise de Relais Chantier et aux compétences d’Alemploi pour le recrutement et la mise en place de parcours de formation sécurisés préalable à l’emploi de 8 jeunes. Le montage de cette opération réunit également les acteurs du Service Public de l’emploi, notamment les missions locales de Strasbourg et Molsheim, Pôle Emploi, la DIRECCTE et l’OPCA Constructys.

L’action remplit les objectifs des emplois d’avenir : la détection de jeunes motivés, la formation à un véritable métier et l’accompagnement dans les premiers pas de leur vie active.