Relais Chantiers L'humain au coeur du dispositif

Les formations d’adaptation aux postes de travail Relais Chantiers – IFRBTP – Région Alsace - 29/09/2014

Dans le cadre des clauses d’insertion des marchés du secteur CUS, le
Relais Chantier  (anciennement MLPE équipe Chantier) et  la FFB Alsace
ont consulté l’IFRBTP, au printemps 2012, afin d’élaborer  des  parcours
au bénéfice des demandeurs d’emploi concernés.

L’objectif était d’apporter à ceux-ci et au plus vite une employabilité maximale dans le domaine professionnel visé par les parcours. Cet objectif pouvait être couplé à celui du développement de l’alternance dans les filières métiers du bâtiment en lien avec la FFB Alsace. Ainsi nous avions proposé la mise en place d’actions de formation courtes. Nous pouvions alors décliner les objectifs de ces actions courtes sont de :

  • mettre en place un premier sas de formation au bénéfice des filières visées par l’alternance,
  • proposer aux candidats un premier parcours de formation et ainsi leur garantir une entrée en entreprises consolidée, valider les candidatures au sein des entreprises par un premier stage
  • conforter le succès général des dispositifs d’alternance mis en place par la profession.

Ces actions devaient permettre une découverte approfondie des métiers et devaient mener à une entrée en formation qualifiante ou à un contrat de travail (CDD, CDI, Intérim) voire des contrats en alternance (CA, CPRO).

La programmation initiale comportait :

  • 245h de formation technique métier
  • 21h de formation sécurité sur les thèmes amiante et hauteur
  • 21h de coaching 
  • 35h de stage en entreprises.

Les partenaires du projet :

Le Relais Chantiers à l’origine de la demande et pour le soutien global et les candidats FFB Alsace porteur du projet POLE EMPLOI pour les offres d'emploi recensées dans les entreprises de la profession et les candidats IFRBTP Alsace pour l'ingénierie de la formation, la conception pédagogique, la coordination et le suivi de l'action L'AFPA ou Les Compagnons du Devoir pour la mise en œuvre technique Recrut'BTP pour le soutien aux entreprises dans le montage des contrats de travail proposés

Les financeurs du projet :

POLE EMPLOI pour l’action Plâtrerie La REGION ALSACE pour les autres actions

Les professionnels des métiers de la plâtrerie, du Gros-Œuvre, de l'Installation thermique et sanitaire, de l'Electricité Bâtiment et de la Métallerie-Serrurerie rencontrent un déficit chronique de personnel qualifié, motivé pour ces métiers peu attractif à priori. Ce qui rend la tâche plus difficile encore lorsqu'il s'agit de pallier rapidement ces besoins en personnels autonomes dans le cadre des clauses d'insertion. C’est pourquoi nous avions opté pour ces métiers lors des premières actions débutées à l’automne 2012 pour 12 (plâtriers) puis 50 stagiaires (autres métiers répartis en groupe)

Ces actions ont ensuite été renouvelées en 2013. Les métiers du Gros-Œuvre, de l'Installation thermique et sanitaire et les métiers de la plâtrerie ont été ciblés sur les mêmes modalités avec toujours un financement de la région Alsace pour à nouveau 50 stagiaires.

A l’automne 2013, a débuté une dernière action sous cette forme, avec le concours d’un co-financeur CONSTRUCTYS, l’OCPA de branche du bâtiment, pour plus de 50% du projet. Les actions courtes ont alors visé les métiers du GO et de l’éco construction, les métiers du bois ainsi que les métiers de la pose de sols.

Fort du succès des actions qui ont pu recenser un taux de sorties positives proche de 70%, la région a décidé de mettre en place un dispositif régional de même nature même optant plus pour une validation définitive de projet professionnel. La cible métier étant alors étendu aux nouvelles familles du bâtiment afin d’aider au choix professionnel des plus indécis. Le public cible devenait alors tout demandeur d’emploi sur tout le territoire alsacien :

  • 55 stagiaires sur Mulhouse,
  • 55 sur Colmar, 
  • 85 sur la CUS.

Les métiers visés ont été alors l’ITE, le GO, l’équipement technique (installation électrique, installation thermique et sanitaire), l’enveloppe extérieure (crépissage, couverture, métallerie, menuiserie extérieure…) et aménagements et finitions (plâtrerie, menuiserie intérieure, sols et peinture…). Le volume horaire global passant de 320h à 350h soit 30h de formation métiers supplémentaires.

A ce jour ces actions sont en cours et les premiers groupes s’achèvent GO et ITE sur la CUS, GO à Colmar et équipements techniques sur Mulhouse.

 <iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/9dl04Tf1CPY" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>